Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 46 sur 162
Page précédente | Page suivante

24/09/2009 - Inde 27

Inde : chapitre 27


24 juillet, arrivée à Padum. Au coeur du Zanskar. Nous logeons dans la Phugtal  "guest-house", plus propre que son monastère, je vous rassure. Nous pouvons mettre brouter la jument dans un terrain vague juste à côté, sous notre fenêtre, histoire de la surveiller un peu. Et pour la nuit, la loger chez l'habitant dans un petit enclot en compagnie d'une vache et de son petit vaud. 
Le jeune patron, Lobsang, est super sympa. Il nous a prêté une poëlle à chapati de son restaurant et est même venu nous aider à cuisiner notre pain en chambre.

 

Padum est un point de rencontre pour touriste trekkeur. C'est un camp de base pour plusieurs trekk, se trouvant notamment en plein sur la route du mythique trekk Lamayuru-Darcha. En même temps une ville difficile à atteindre. On la rejoint après plus de 10h de jeep ou de bus, sur une route très chaotique depuis Kargil, ville sur la route Srinagar-Leh. Et ces routes sont évidemment fermée durant l'hiver, franchissant de hauts cols. Elles ouvrent fin juin et ferme début octobre. Durant la pause hivernale, le seul moyen d'y accéder, c'est par la fameuse Chadar pass, en marchant sur la Zanskar rivière gelée. Avant, une marche de 10 jours sur la glace, de nos jours, de 3 ou 4, grâce à l'avancée de la route.

Nous revoyons nos amis français, Nicolas, Faustine, Amandine et Jérome. Avec qui nous avions "cohabité" sur le début du trekk et revu à Purne.


Ils font partie de ces nombreux touristes qui, durant leur trois semaines de vacance, viennent faire un trekk organisé au Zanskar. Organisé, histoire de pas perdre trop de temps... surtout en Inde. Ils ont adoré!

 

Premier matin, dans la guest-house, nous mettons 4h pour sortir. 4h de temps à papoter avec Christophe et Zoé, deux suisses en voyage de noce au Zanskar, venu aider une ONG suisse. Ainsi qu'avec François, Salomé et leur petite Nathanaelle. Salomé est super intéressante, ethnologue, elle fait sa thèse au Zanskar et y est venue déjà plusieurs fois. 

Nous allons manger avec Christophe et Zoé, des momos. On adore ça!!! Ils nous apprennent qu'il y a en ce moment un "médical camp" à Padum, organisé par l'ONG suisse qui a construit une école à Stonde. Tient, ça pourrait être sympa de leur donner un coup de main... Nous y passons ensemble et y rencontrons Patrick, un des responsables du coin. Si nous voulons apporter un coup de main, nous sommes les bienvenu. Nous pouvons poser notre tente dans leur campement, manger avec eux et sûrement y mettre notre jument. Ok, nous allons y réfléchir. Quand à Zoé et Christophe, ils vont à l'école de Stonde pour améliorer l'irrigation des arbres et éventuellement faire une ballade avec une amchi (médecine tibétaine) locale pour reconnaître des plantes médicinales succeptibles d'être plantée dans le préau de l'école. Intéressant...

Pour l'heure, nous prenons un peu de temps pour visiter le coin et partons en direction du grand monastère de Karcha, en face, dans cette grande vallée. Nous passons par Pipiting, un petit village à côté. Nous y découvrons le travail de l'orge.

Les épits après récolte sont écrasés par des animaux tel qu'ânes, chevaux ou bufles pour les égréner.

Le grain est ensuite lavé à grande eau avant d'être séché au soleil.

 
 
 

Puis un tracteur est loué un jour durant pour moudre leur grain pour en faire de la farine.

Ou alors, les grains d'orges sont grillés dans de grande poëlle avec du sable, comme pour des pop-corns, avant d'être moulu pour donner de la tsampa.

Suivant les villages, il y a souvent des moulins au bord des cours d'eau. Ce qui n'est visiblement pas le cas par ici. 

Puis la farine et la tsampa sont ensuite aérée au soleil.

 

Nous rencontrons un peu plus loin un groupe d'homme avec leur "Goncha", l'habit traditionel tibétain. Une sorte de grand manteau en laine. Très pratique lors de vent et de grand froid. En la circonstance ils l'ont revêtu se rendant à un mariage. Et sur leur route des femmes viennent leur donner à boire du "Tchang", l'alcool local fait en trois jour en métant macérer de l'orge dans de l'eau avec un fermant. Chacun a son petit bol en bois par ici. Et dès qu'il est servit, la tradition veut qu'il soit toujours plein... Du coup, lorsqu'on nous en a servit au passage, après quelques gorgée on nous le remplissait à nouveau. Histoire d'être en forme pour la suite du chemin...

   

On se remet en route, tant bien que mal... en titubant un peu après le passage à l'abreuvoir tchang!!!

Vue sur la plaine et ses montagnes et le glacier.

Nous arrivons en vue du monastère de Karcha construit à flan de falaise. A droite la gompa pour les lamas et à gauche, séparé par une étroite gorge, la nonnerie pour les "tchoumo", nonnes.

Nous y rencontrons Brigitte, une française qui y vit plusieurs mois chaque année. Elle habite chez un moine. Au début c'était pas évident car voulant plus de confort elle aménageait de façon plus agréable la chambre, alors que le moine, par détachement, ne voulait pas de meilleur "confort". Enfin, elle y est qu'en même arrivée. Sa chambre est fort bien aménagée en comparaison aux autres cellules de moines que j'ai vue.

 
 

Et la vue est magnifique sur la plaine. De quoi se poser et méditer de nombreuses heures...

Ce fut un bon endroit pour boire le thé et discuter un peu en mangeant quelques bon gâteaux de sa confection.  

Vue depuis les hauts du monasataère.

 

 

 Nous profitons de visiter le temple et ses fresques.

 
         

Un pan du mur du temple s'est effondré. Deux spécialistes indiens en restauration d'art s'activent pour préparer à décoller les peintures restantes, consolider les murs, et les y réimprimer après. En ce moment, ils mettent une sorte d'enduit sur les peintures qui va ensuite les coller sur un plastique, puis, avec une autre colle sur les nouveaux murs, y replacerons ces fresques.

 

    
       

Next page, click here / pour suivre la suite de nos aventure, cliquez sur ce lien!


:: Envoyer cet article