Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 43 sur 162
Page précédente | Page suivante

28/09/2009 - Inde 31
Inde / Zanskar : chapitre 31

English's summary of the page

The 17th august 2009, the Dalaï Lama is arriving by helicopter to Padum, the capital of Zanskar. He comes to teach for three days.

We follow his teaching and his initiation. It was so nice and had touch us a lot. We promise to follow his precept and becomes vegetarian...

We have met personnaly the Dalaï Lama, shake his hand and take a picture... a great moment. Celine was boulversed!


Samedi, le 17 août 2009, grand événement, le Dalaï Lama est arrivé à Padum, au Zanskar, pour trois jours d'enseignement au Fotala, sa résidence en terre zanskarienne. Les tibétains du Zanskar sont en route vers le Fotala. De grandes colonnes de zanskaris défilent des quatre coins de la région en direction de la demeure du Dalaï Lama. C'est impressionant! 


All the tibetain people are going to "Fotala", the zanskari's house of the Dalaï Lama. 

Nous suivont le bain de foule, traversons l'enceinte de la grande propiété, arrivons dans un grand parc et gagnons la place réservée aux étrangers. Nous avons de la chance, l'organisation a placé la "zone touriste" tout près du Dalaï Lama. A sa droite. Bel honneur. Il faut dire que les tibétains reçoivent beaucoup d'aide d'occidentaux. ONG, privé parainant l'étude des jeunes,...
Surtout, cette place est munie de quelques haut-parleurs pour une traduction direct en anglais. 
.

Mais chut!, tous se lèvent et s'inclinent, le Dalaï Lama arrive...

Dalaï Lama is arriving for his teaching.

 
 .

Nous regagnons nos places et attendons son enseignement, le temps qu'il prenne place.

La traduction n'est pas très bonne... le matériel désuet et le traducteur seul à traduire durant 4 à 5 heures en plein soleil. Et ça tape bien. Il fait chaud!!! Difficile de tout comprendre. C'est plus le ressenti dégagé par ce maître spirituel, par les prières des moines et par la dévotion de toute cette population rassemblée qui est intéressant et touchant. L'enseignement à proprement parlé se passa surtout sur les  deux premiers jours. En gros, son discours fut bâsé sur la compassion. Il croit en la théorie de Darwin de l'évolution. Comme quoi la nature se complexifierait de plus en plus, devenant un meilleur receptacle à l'Esprit avec comme être le plus abouti, l'homme. En ce sens l'homme a la responsabilité et le but de mettre sa vie à profit pour le développement d'une spiritualité afin de devenir un "Boudha", un être éveillé, pour sa propre réalisation et celle du "Tout". D'où la nécessité d'une conduite pieuse et saine. Chacun peut avoir son propre chemin, boudhistes, chrétiens, musulmans, soufis,... 
Au troisième jour, le Dalaï Lama fit une initiation avec prières que chacun était libre de suivre ou non. Nous avons accepté de le faire. Ce fut très riche en émotions et les prières partagées furent ressenties profondément. Il y avait des petits cordons bénis à attacher autour du poignet ou du coup et à plusieurs reprise de l'eau bénie comme pour se "bâptiser", se laver de toute impureté et de s'éveiller à la spiritualité. Une sorte de "reset" et un "ré-axage" sur "Le Chemin". Dans la foulée, nous lui avons promis de suivre plusieurs preceptes de vie saine. C'était pas difficile, adhérant déjà à la plupart. Le nouveau pour moi fut de
ne plus manger de viande. Ou alors, si ça devait se passer, de faire une prière pour l'animal et de souffler dans un de ses os. Pour Céline, étant déjà végétarienne par nécessité, ça posait pas trop de problème.
Chaque jour nous regagnions notre place parmis ce lot de touristes au sein duquel nous avons fraternisé. A la pause, du thé et du pain était distribués. A la fin, nous ramassions les restes de pain pour Marpo et Willie...

Ces trois jours furent une intense et touchante expérience.

J'ai demandé plusieurs fois à Pierre ce qu'il en était de notre éventuel rencontre avec le Dalaï Lama. Il ne savait pas trop et pensait que Tachi avait oublié. En fait, il m'appris au 3ème jour, que mon nom était bel et bien sur une liste de six personnes ayant eut la chance de le rencontrer personnelement le jour d'avant.

N'ayant été avisé à temps, je manquais cette chance et un autre en profita. Sur ce, Pierre s'arrangeat pour nous introduire dans le staff de l'école de Pipiting, créée par une ONG franco-italienne, qui recevait le Dalaï Lama, le 19 dans l'après midi. Et nous avons pu le cotoyer de près...

 

The Dalaï Lama visit the school of Pipiting, managed by an ONG Franco-italy.

. 

Pour l'occasion les enfants de l'école ont préparé des danses et un chant. Au son duquel tous se son levé et ont joint leur main. Visiblement ça devait être leur hymne national. Le chant a duré bien cinq minutes. Cinq minutes très poignante qui ont bien touché sa Sainteté.

 

The children were singing the tibetain national song. So touched...

A la fin du chant, certaines photos ont été prise avec le Dalaï LAma. Une avec tout le staff de l'école et une autre que je vous laisse découvrir...

Do you believe it?!!!

Et oui, nous avons pu prendre une photo de nous avec le Dalaï Lama, et pendant ces 20 secondes, étions main à main avec lui... Ouaw, moment intense. Il a une main très délicate et bien présente...

Céline était toute chamboulée après... 

Céline after shaking hands with Dalaï Lama...

 

 

 

Ci-contre, quelques-unes des danseuses dans leur bel habit tibétain. 
Tibetain's girls who have made some dance.

 

Ci-dessous, vue depuis le portique de l'école. La cérémonie est terminée, le Dalaï Lama parti. Il va bientôt, d'ici quelques heures, quitter le Zanskar avec son hélicoptère. Une courte visite, mais intense qui a dû et doit encore beaucoup le toucher.

 

Just front of the school.

 

Nos amies, Sandra et Sabina, retrouvées à Padum dans un bistrot local à manger des "timoks", pains tibétains cuit à la vapeur, n'en croient pas leur yeux... en regardant le mini-film tourné à l'école de Pipiting avec le Dalaï Lama durant le chant...

Some of our friend discovering our meeting with the Dalaï Lama...


Pour fêter l'événement et gentilement faire nos adieux, nous partons après-demain pour Lamayuru..., nous allons boire un verre ensemble dans une petite échoppe à thé. 

 

 

 

Le Zanskar, on adore ça... on s'est même procuré l'habit local dans lequel on se sent mieux. Si on reste un peu plus de temps, on pourra plus repartir...  Hein Mathias??!!!

Mathias dressed in the local fashion.

Les montagnes sont parfois étonnantes par ici, avec leurs couleurs, formes et étonnantes circonvolutions... 

The mountains are amazing...


Next page, click here / Pour voire la suite de nos aventures, cliquez sur ce lien!


:: Envoyer cet article