Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 23 sur 162
Page précédente | Page suivante

20/12/2009 - Nepal 7

Nepal: chapitre 7


English summary of the page

Tuesday, the 28 october, we start our trek. We leave Jiri, the cars, motorbike and their horn, and entering in the green nature of Nepal. Let's go to the top of the world!!! The way is not so easy. A lot of walk up and down. But so nice. And the people have a nice smile! We discover the country of Nepal. So quiet after the noice and the polution of Kathmendou.


Mardi 28 octobre, nous quittons Jiri, les voitures et motos claxonnantes et entrons dans la nature verdoyante du Nepal. En route pour le toit du monde!!!

Departure from Jiri, early in the morning.


Au matin nous mangeons dans un bouiboui local à la sortie de Jiri. Moins cher, moins radin. Ou plutôt, bon marché, généreux et avec le sourir !!! Nous mangeons des poids-chiches, œufs, patates et petits-poids. De quoi nous bouster pour notre marche. Et en route !!!

 

 

 

 

 

.
 

Rapidement nous nous enfonçons dans la forêt. 

Madu en tête avec Willie. 

En dernière position Céline, avec ses quatre "roues" motrices, avec ses deux bâtons... Elle est encore convalescente avec un peu de fièvre. Pas évident avec son sac à dos de suivre le rythme soutenu du groupe mené par notre guide.

Madu enjoy with Willie! 

 

 
 
 
.

Dans ces "moyennes montagnes" pleine de verdure, beaucoup de village avec leurs champs en escalier à flanc le coteaux. Ils cultivent beaucoup de millet par ici. Nourrissant et permettant de préparé leur alcool local. 

Les villageois nous regardent passé, étonnés et intrigués par ce grand chien jaune qu'est Willie...
 

Par ici ils utlisent leurs grandes hottes tressée en morceaux de bambous comme maison pour les poules parfois. Willie est intéressé... plus que par les champignons mit à sécher! Nous le maintenons attaché car la protection n'est pas suffisante contre notre "tiger".

Il y a plein de lodges et tea-shop le long du chemin dans lesquels nous nous arrêtons parfois pour boire un thé et reprendre des forces.


On the way, a lot of tea-shop where we can have a little pause and drink a tchaï... 


La nature est très belle... Les forêt sont denses et les clairières parsemée de champs de millet jaunissant.


The forest is very dense, and with the contrast of the yellow fields of millet, the landscapes are so nice!!! 

Réguliérement nous croisons des porteurs "surchargés" reliant Jiri à Lukla et Namche Bazard. Souvent ils portent 40 à 50 Kg. Parfois même jusqu'à 70 Kg. Et tout le poids repose sur la tête, une sangle attachée à leur hotte et passant sur la tête. Souvent ils sont en groupe et avancent en musique avec une radio dans l'un de leur bagage. 


We meet a lot of porters with their 40 to 70 Kg sometimes of lugagges that they carry from Jiri to Lukla or Namche Bazard most of the time. 

Just après la rivière, la Khimti Khola, nous dînons à Shivalaya. Nous en profitons, Madu et moi, pour aller prendre un bain d'eau fraîche. Peter nous propose de prendre un porteur pour alléger Céline convalescente qui a un peu de peine et est à la traîne. Il veut nous l'offrir. Nous refusons puis finissons par accépter. Céline retardant le groupe, c'est le timing des dix jours de trek de Peter qui est mis en périle. Et comme c'est plus sympa de voyager ensemble... Du coup je lui donne mon sac de 22 Kg et prend celui de Céline 19 Kg. 

 


 

Nous découvrons le monde rural népalais et ses villageois plutôt accueillant avec un grand sourire...


Willie est toujours là... Il se met en place pour la photo.


Yeah, Yeah, Willie is here!!! 


Nous arrivons au couché du soleil au col de Deorali où nous passons la nuit. Au loin les montagnes commencent à se faire de plus en plus présentes pour le plaisir de nos yeux. Pas faché de pouvoir se reposer. Nous n'avons fait que de monter et descendre... toute la journée! Montée de 200m, descente de 500m puis remontée de 1000m.


The mountains becomes to be more and more presents. Ouawhhh... amaying!!! 
.

Willie nous observe déjeuner d'un regard intéressé...

Willie is interested by our breakfast. He keep an attentive eye on us. We are eating a good tsampa. Peter discover it and it is remembering his child age for Madu.

Nous mangeons de la tsampa. Peter découvre et Madu se souvient de son enfance.  

 

 

 .

Mathias aussi aime ça, même si ça à l'air d'avoir un goût de chiotte..


This tsampa has a toilet taste.... no I am joking. Very good!!! 

Non, je plaisante. C'est juste que la photo le laisserai presque à penser... Pas vrai les mioches???


Hi kids, how are you`??? 

En descendant du col, vue dans la falaise d'essains d'abeilles sauvages.

Arrivé en bas dans l'étroite vallée, après 1300m de descente, nous traversons la Linkhu Khola rivière sur un pont suspendu. Willie n'est pas très rassuré en scrutant la rivière sous ses pattes lors de la traversée...


We cross the Likhu Khola river. 

Un champ de millet de plus près...


A field of millet.

Nous quittons le chemin menant à Lukla, et partons plein est en direction du "Pike Peak" que nous devrions atteindre demain. Nous remontons le flanc de la montagne à travers champ. A chaque arrêt nous sympathisons avec les villageois et leurs enfants.

Aujourd'hui nous n'arrivons pas à atteindre le col suivant et trouvons à dormir chez l'habitant. Il y a un beau terrain plat pour la tente avec une vue sur les montagnes. Je crois que nous allons camper. Pas vrai Céline?!!! Elle ne dit pas non, ne voulant pas attraper des puces...
Par ici, c'est comme au Zanskar, il y a de petites bêtes dans toutes les maisons.


Our camping place for the night. Nice view, isn't it???

Nous allons qu'en même y prendre le souper. Nous évitons les coussins et prenons place parterre, à côté de l'âtre. Nous mangeons le plat traditionnel, dal bat! On se régale, la "didi" l'a bien préparé!


The "didi" who is cookling our nignt meal. A good dal bat!

Le lendemain, arrivée au col à Goli, un village à 3000m surplombé par une Gompa. Un monastère boudhiste que nous visitons.  


The village of Goli at 3000 m with his Gompa, bhoudist monastery.

 

Madu et Peter son ravit de découvrir le temple et ses peintures très coloriées. Quant à nous, nous déchantons rapidement. Ce monatère vieux de 200 ans peut sembler vieux pour certains. Mais après avoir vu et vécu ceux du Zanskar vieux de plus de 1000 ans, ce monastère nous paraît bien fade et sans âme.


Click here for the nexte page! / Cliquez ici pour suivre la suite de nos aventures! 

 


:: Envoyer cet article