Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 154 sur 162
Page précédente | Page suivante

28/10/2007 - Les faceties de Skadar

Les facéties skadariennes 

 Votre commentaire est le bienvenu en fin de page. Histoire de porter hommage à notre compagnon disparu!

 

Et oui, depuis que Skadar a passe une semaine en compagnie de chevaux, il sait ruer...
Fete ce jour car on fait maintenant menage a trois depuis pile 30 jours! Skadar avance lentement mais surement. On essaie de lui menager des pauses frequentes, pour pas avoir Brigitte Bardot sur le...dos! il peut bien marcher deux voire trois heures a un pas de 3-4 km/h voire plus si descente. Son record: des pointes de 5,5 km/h a la descente(si la route n'est pas trop glissante sinon a les fers qui derapent, aie aie! )Mais au-dela de ce laps de temps, ca devient urgent qu'il puisse brouter au parc du coin. On commence a le connaitre un peu mieux et on le trouve de plus en plus intelligent et sensible. Ma foi, on va devenir experts en matiere de psychologie asine, hi han! ce qui est sur, c'est qu'ils ont des antennes et ressentent toutes nos humeurs: alors, pas de triche. On ne lui donne plus qu'occasionellement des petites tapettes (sur la croupe), mais souvent et heureusement, le fait de brandir le martinet suffit. Il nous surprend par ses reactions et nous fait bien rire.
Comme l'autre soir. On se pose et on prepare la campement. Il n'avait pas encore mange et pourtant c'est le premier qui recoit sa pitence. je monte la tente avec Mat et j'entend un drole de bruit de mastiquage:CRUINCHE! Skadar est en train de croquer un truc, mais quoi? On pouffe de rire quand on appercoit notre savon a moitie mange et Skadar qui fait de drole de bruits ainsi qu' une moue un peu degoutee.
 

une autre, moins drole pour nous sur le moment: Il est presque sept heures du soir, quand, enfin ,nous trouvons un endroit ou dormir.  De nouveau le meme scenario: on monte le camps sans trop s'occuper de 'longues oreilles." Quand, je regarde un peu mieux et m'appercoit qu'il s'est fait la malle car on ne l'avait pas attache. j'ai pique ma crise ( Mathias , je t'avais dit de ...) et suis partie au quart de tour...faire le tour du coin. Bien sur, il faisait nuit et on connaissait pas les lieux, une foret de petits buissons a perte de vue. Dans ma tete, un mauvais film qui defile et que j'essaie tant bien que mal de me dire:"COUPEZ". je fait sentir a Willie, notre chien, la veste de Skadar et prie tous les anges et saints. Il a l'air de flairer une piste, a l'envers d'ou on cherche avec mathias que j'ai malheureusement contamine de ma panique. Je marche et m'arrete de temps a autre pour "voir si j'entend" (mais oui c'est possible essayez donc) le bruit de sa clochette. Puis miracle :GLINGELIN je reve pas! Je cours et vois l'animal tranquillement en train de se goinfrer d'herbe au bord de la route. Cet ane comme tous ses congeneres et gourmant. Ouf, il n'est donc pas alle loin.
Pas plus tard qu'hier Skadar disparait en pleine nuit de chez Willy. C'est un gars qui  construit un resto et nous a invite a dormir, puis a heberge nos animaux une semaine entiere. Tres sympa!
Skadar sait meme faire des grimaces...

Skadar a recu une echarppe de la maman de Mathias qui a penser a l'hiver pour l'animal...
N'est-il pas beau notre Skadar muni de son tout nouvel accoutrement?
Il a meme l'air d'etre super content...
Il a aussi une veste contre le froid et l'humidite...
C'est devenu un vrai champion, on parle de l'inscrire dans le Guiness Book!
Ce qui ne l'empeche pas de se reposer parfois!
Il fait parfois de belle rencontre...
De tous les genre...
Et il se fait meme des petites copines!
Pour la pluie il a sa propre pelerine.

 

 

 

Il a meme un sac de couchage quand il fait tres froid!
Voire une tente pour lui tout seul...
 
Il faut reconnaître que Skadar avait un caractère de cochon, mais il fut un bon compagnon et nous a fait beaucoup rire...

:: Envoyer cet article