Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 73 sur 162
Page précédente | Page suivante

13/04/2009 - Inde 8

Inde: chapitre 8


 

Lundi 16 mars 2009, des news fraîches: Le délai tombe demain! C'est-a-dire que dès demain la douane peut prendre possession de nos chers et tendres ânes pour lesquels on se bat depuis maintenant 48 jours! Moche! C'est pourquoi on tente de leur envoyer un fax urgent de prolongation de délais. Les médias sont dans la course et le bureau du premier Ministre aussi!

La situation au Pakistan bouge beaucoup et c'est l'émeute. On a pas du tout intérêt à y remettre un orteil! Ce qu'on explique depuis le début à ses sourds du Ministèrede l'Agriculture indien. Les ânes sont sepuis tout ce temps en détention sous le regard de la douane et ils ne montrent aucun signe de maladie. De plus nous avons en nôtre possession un certificat de bonne sannté indien. Et le temps passe... S'il le faut nous alerterons des activistes pour la défence des animaux!

Nous aimerions vous donner de meilleures nouvelles mais ne perdez pas le fil, ça va venir tout bientôt. Nous gardons notre objectif: continuer notre voyage avec nos compagnons de toujours, et rien ne nous fera changer d'avis!

   

   

 Des joueurs de cartes sur une petite place.

Mercredi 26 mars, plus personne ne veux nous renconter au département de la Animal Husbandry. Commissioner, Joint Secretary, Secretary sont à chaque fois en meeting, trop occupé pour nous rencontrer. Nous ne nous sommes pas découragé et rencontrons les Médias. Plusieurs articles en Suisse et ici en Inde. Aujourd'hui un article dans l'Express of India, demain dans l'Indian Times. Et il y a quelques jours dans le Times of India. Les trois journaux principaux ici en Inde.

Ci-dessous quelques liens vers les Médias qui nous suivent:

-   http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/22987967

http://timesofindia.indiatimes.com/Swiss-donkeys-may-be-auctioned-at-Wagah/rssar...

Atishay, le reporter de CNN-IBN a repris contact avec nous. Il a refait quelques prise de vue à notre sujet. Peu avant il a réussi à rencontrer le Commissionaire de la Animal Husbandry. Ca se ressent dans son attitude. Il semble avoir changé de discours à notre sujet et moins enclin à nous aider. Aurait-il été contaminé par le virus "Bandyopadhyay"?

Nous avons eut la chance de renconter ce matin Monsieur Sharad Pawar, le Ministre de l'Agriculture, en privé dans son office. Espérons que ça fera son effet. Il va transmettre plus loin notre demande et espèrons que nous aurons une nouvelle positive ce vendredi auprès du Commissioner de la Animal Husbandry.

 

Hé Céline, tire pas cette tête. C'est jour de fête! Nous avons vu le Ministre! C'est quoi le problème? Cest un de ces indiens qui essaie de t'embaubiner?... Faut dire qu'ils aiment bien draguer la donzelle européenne par ici. Et si on y prette pas garde, leur mette la main là où je pense! Céline ne semble pas dupe!

 

Vendredi 28 mars, visite à la Animal Husbandry, confiant de pouvoir trouver enfin une solution... Ben non! Le Commissionaire refuse de nous voire. Il est trop occupé. Et sa secrétaire nie même le fait que nous ayons rencontré le Ministre. D'ailleurs plus personne ne veut nous rencontrer dans ce ministère. Tous, secrétaire adjoint, secrétaire, secrétaire personnel du Ministre, sont trop occupés, en meeting ou ne reviennent que la semaine prochaine. Ben voyons...

Y a comme un malhaise!

Hin le lézard, qu'est ce que t'en dis? Toi qui peut écouter un peu partout dans ces buros les ragôt de couloir...

 

Lundi, notre émissionTVsur CNN-IBN est enfin passée sur le petit écran.  Voici le lien pour y accéder:

  http://ibnlive.in.com/news/across-the-border-donkeys-face-immigration-issues/88973-3.html
 

  http://ibnlive.in.com/videos/88973/across-the-border-donkeys-face-immigration-issues.html

C'est sympa, mais on est à moitié content du résultat!!!

Ca donne une image buccolique et pas une idée de ce qu'on vit . De plus ils ont coupé les commantaires de Céline lorqu'elle dis qu'on a été mal guidé par l'ambassade indienne à Islamabad. Du coup, ça fait penser que je dis que ce sont les Pakistanais qui nous ont mal guides!!! D'ailleurs le reporter mentionne à la fin du "reportage" que nous sommes dans cette situation à cause des autorité pakistanaises et de la bureaucrathie indienne. C'est assez grave de manipuler la vérité pareillement.

Paroles paroles paroles....faite confiance aux médias...

Le reportage a passé le dimanche, 29 mars a 16h58 et encore une fois le mercredi 1er avril, histoire qu'on rigole bien un coup de plus!!! Voila je crois pas que ca valait  trois jours de shootage et deux semaines d'attente!!  Pas si professionel que ça ce reporter Atishay!

S'il y a bien une chose qu'il faut savoir, ici en Inde, ne fait confiance à personne! Et c'est même plusieurs indiens qui nous l'on dit.

Aujourd'hui, mardi 31 mars, visite à Mme Sheila Dikshit, Chef Ministériel de la province de New Delhi. Nous arrivons en plein le jour de son anniversaire....

 

C'est mémorable. Une foule de gens de toutes sortes sont présent. Sa fête est ouverte au "publique", à tout un chacun qui veut lui faire ses bon voeux pour ses 71 ans. Cette période coïncide avec le début de son troisième mandat de cinq ans. Ce qui est assez rare d'être réélu si souvent ici en Inde. Elle est visiblement très appréciée cette dame. 

Il y a plein de guirlande de fleur le long de la maison, remontant le long des lampadaire, il y a une grande tente montée dans le jardin, y habritant une grande tablée avec deux énormes tourtes. Dont l'une à cinq étage, comme dans les grands mariages dans les film à la TV.

A peine Mme Sheila est sortie de sa maison qu'une foule gravite autour d'elle, où qu'elle aille. Faut pas être claustrophobe pour être une personnalité politique dans ce pays... Elle a encore une bonne forme physique pour son âge avancé la "petite dame".

Céline se bat corps et âme dans cette foule qui la suit comme un essein autour de son nid, afin de lui remettre une lettre. Ouf, elle y arrive enfin. Joli Céline!

 

Ensuite vient le moment du découpage des gâteaux. La dame donne ses instructions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà le moment que tous attende...

Mmh, les deux gâteaux sont délicieux!!!

 

Nous sommes revenu les jours d'après pour s'enquérir d'une éventuelle aide de sa part. La première fois, elle nous a reçu et demandé de revenir plus tard. Elle n'avait pas encore lu notre lettre.Depuis, plus possible de la voir.

Ici, en Inde, on ne vous recevra pas pour vous dire que l'on ne peut ou veut pas vous aider. On vous ignore tout simplement. Et pour y être repassé souvent à demander une audiance et attendre 3-4h de temps pour rien, on a pu observer qu'il n'y avait que les personnes succeptibles de lui servir qui étaient reçues. Et que tous les petites gens, réellement dans le besoin, devaient repartir bredouille. Cruelle réalité!

 

 

 

 

Tout n'est pas aussi rose...

D'ailleurs il y a de grandes chauves-souris, impressionnantes, toute une colonie, accrochées aux arbres dans la rue.

Mercredi 1er avril, on aimerait bien vous faire le poisson d'avril que nos ânes sont en liberté... Mais ça serait un peu gros vu le cas compliqué. Et pas envie de vous faire de fausse joie. Néanmoins, un avocat aujourd'hui nous a donné de bonnes pistes. A savoir que rien empêche de classifier nos ânes sous la catégorie "Pets". Le terme n'est pas définit par la lois. Et dans ce cas nous utilisons la définition commune du terme, à savoir: animaux de compagnie. Ce qui est bel et bien le cas. Nous ne faisons pas de fric avec et ces deux mois de procédure atteste bien de notre attachement pour eux! Reste à convaincre la Animal Husbandry de New Delhi. A suivre... 

On se rend dans le sud de la ville en train, pour rencontrer notre "avocat".


 

Hé Mathias, tire pas cette tête, on va y arriver...!

 

 

 

Non, non, je me fait pas de soucis de ce côté là...! C'est simplement d'avoir vue sur les toilettes en plein air...

 

 

 

Faut dire que par ici, les gens y pissent partout. L'autre jour, sur le pas de la porte de la gare, vraiement au niveau de la porte, au milieu du passage, une petite fille urinait. Et hier, en attendant un jus de mangue, j'ai du me pousser pour ne pas me faire arroser par un gosse que ses parents faisaient pisser parterre au milieu de la foule...    La proximité n'a pas que du bon!!!
Plus marrant. L'autre jour, en plein milieu du bazard, mangeant des nouilles chinoises, Céline soudain me crie, en crachant ses nouilles tout azimuts; "Y a un éléphant qui passe!". "Mais oui, pourquoi pas un rose pendant que t'y est... Quelle nouille!" Je fini par me lever devant son insistance à m'envoyer des nouilles dessus. Et oui!, ahurissant!, c'est bien un éléphant, en pleine ville, qui passe par là...  A quand nos ânes?!!!

 



 Pour suivre la suite de nos aventures, cliquez sur ce lien!


 

 


:: Envoyer cet article