Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 70 sur 162
Page précédente | Page suivante

22/04/2009 - Inde 10

Inde : chapitre 10



Dimanche 12 avril, passage au Golden Temple avant de prendre notre "sleepy-train" de minuit. Ce jour là est particulier.

 

 

Le temple est surpeuplé. Ainsi que sa "cafétéria". C'est la ruade pour acquérir un plateau et services pour aller manger.

 

A l'intérieur, la salle est vite pleine. Tous sont rapidement assis attendant le repas.

 

 

A l'extérieur, les suivant font déjà la file.

 

 

 

 
A minuit, départ en rick-shaw pour prendre notre train. Willie a l'air à son aise...
A la gare, il reçoit une médaille, pour pas se perdre.

 
 

Par contre, le train, il apprécie déjà un peu moins. Il y a une seule place prévue dans chaque train pour un chien. Il faut se présenter une heure en avance à la gare pour le faire enregistrer à l'office des colis. Il se retrouve à voyager dans le compartiment du chef de train, en queue de convoi, dans une caisse. Et bonjour la caisse, pratiquement pas d'ouverture. Juste pour respirer, mais peu pour la lumière. Presqu'une caisse noire. Autant dire que Willie n'était pas content, mais pas content du tout d'y entrer...  Au matin, c'est sûr, il était tout content d'en sortir et de nous retrouver. Presque térorisé le pauvre... Surtout que les bruits du train, il connaissait pas encore.

Arrivée à la guest house, on nous dit que le chien n'est pas permis. Pourtant deux semaine de suite on leur avait posé la question et avions trouvé un écho favorable. Un peu déconcertés! Nous finissons par nous mettre d'accord avec le patron par téléphone. Tant qu'aucun des résidents ne se plaint, nous pouvons rester avec notre compagon à quatre pattes. Ok. Willie n'est pas le genre de chien à broncher pour rien.

 

Lundi 13 Avril 2009, Céline et son coup de gueule!

Ca fait bientôt 3 mois que l'on "végète" ici en Inde, terme approprié car ici la "viande" se ballade sur quattres pattes dans les rues plutôt que sur une assiette. Nous aussi on arrête pas de courrir d'un ministère d'un bureau, d'un formulaire, d'une lettre....à un autre. 

Pas reposant l'Inde. Surtout New Delhi, ville folle qui tourne à une vitesse vertigineuse. Dire qu'on pourrait déjà être au Népal dans les montagnes... J'ai une vague de nostalgie qui me prend au bide, de plus je ne me suis jamais autant énervée qu'ici en Inde. Chaque jour il y aurait milles raisons de se prendre le chou. Force est de réaliser que mon estomac tendu devrait faire du yoga. J'envie parfois le calme de la Suisse, et... sa propreté. Chaque pièce à deux faces, et la face "cachée" de l'Inde est très déconcertante, voire sombre.

Demain nous reprenons notre souffle, et hop: direction la dernière marche vers la libération de nos bourricots. Les discussions se font maintenant de manière plus internes entre le ministère de l'Agriculture et celui du Commerce. Ceux du commerce sont en notre faveur et ont demandé aux autres de" please", nous permettre de transiter avec nos pets vers le Népal. Donc un permit de transit! Surtout que légalement ils peuvent s'ils veulent considérer nos compagnons comme des pets. On aura appris la patience et....le yoga  en Inde.

 

Mardi 14 Avril: Mathias est au lit , les sinus en feu et je cours voir si le ministre de l'Agriculture est dans sa résidence de Dehli. Je ressors breduoille, il est en rallye éléctoral à Mumbai (Bombay), mais le portier et le vigil, qui commencent à me connaître, m'offrent un réconfortant tçay avant de m'indiquer la rue ou trouver Sonia Gandhi qui pourrait peut être......HELP! I need somebody, not just anybody, help you know I need someone, heeeeeeeeeeeeeeeeeeeelp!

Mais elle est en congé car c'est jour férié en Inde. Ils adorent les fériés ici, ils ont bien raison!

Madame Dikshit gouverneur de Dehli est a Lucknow, je n'ai pas de bol aujourd'hui. Encore un essais de téléphone infructueux au bureau de la présidente à qui l'on a écrit une lettre il y a une quinzaines de jours.... mais tous semblent bien loin. La douane devrait encore nous accorder un délais, espérons, prions! Mais toujours pas de mail de la Animal Husbandry, cruel destin! L'espoir nous tient encore, on ne lâchera pas!

.
 

Nous restons ce week-end à la capitale. Nous en profitons pour faire le marcher. Ayant pris notre réchaud, nous cuisinons dans notre chambre. La cuisine indienne, ça va un moment, mais après presque trois mois, on en a marre. Très épicée et très grasse. Et tout est sur-cuit. Beaucoup des aliments perde de leur propriété. Nous avons l'envie de retrouver le goüt du légume...

 

 

 

 

Il y a parfois des légume surprenant. Hein Céline qu'est ce que t'en dit. On dirait des "couilles" d'éléphant....

 

Beuh je sais pas! Ca m'inspire pas trop...

 


Pour suivre la suite de nos aventures en Inde, cliquez sur ce lien!


:: Envoyer cet article