Mathias et Céline (Suisse & Italie)
Qui suis-je ?

Mathias et Céline sont partis le 12 mai d'Yverdon en direction de la Mongolie à pied. Ce blog trace leur parcours en Suisse et en Italie

Derniers articles
Menu
Mes amis
Liens


Billet 64 sur 162
Page précédente | Page suivante

3/07/2009 - Inde 16

Inde : chapitre 16


Visite d'un monastère à Dharamsala. Il y a en ce moment de jolies sculptures en cire, ayant été préparées pour une prière particulière.

 

              
 

Céline passe à l'hôpital tibétain, expérimenter la médecine tibétaine. L'amchy, le médecin tibétain, lui prend le poul et fait son diagnostique. Il lui donne à prendre matin et soir de petites boules au grosseur et couleur différente. Il s'agit de mélange de plante, parfois de minéraux et même de poudre animale. Certaine de ses boules sont fabriquée avec plus d'une centaine d'ingrédient différent. C'est dire si cette médecine est complexe. La plupart du temps, c'est une dizaine de plante qui sont mélangée ensemble.

 

Mardi 23 juin, nous avons la chance de faire une belle rencontre, même si ce ne fut qu'un passage...

Et oui, c'est le Dalaï Lama en personne qui passe 2m devant nous pour rejoindre sa voiture. Il est venu donner un enseignement à la TCV (Tibétaine Children Village). Et nous l'avons attendu à la sortie. Moment riche en émotion que de voir passer devant nous, si près, ce saint personnage. "No time, no time..." qu'il nous fait.

Mercredi et Jeudi, nous sommes dans les derniers préparatifs pour notre expédition et un retour au source de notre voyage. Marcher. A notre périple se joint Sabine. Une allemande qui désir aussi se rendre jusqu'au Ladakk à pied. Elle a un ami guide, Adja, qui va nous accompagner pour la Indrahar pass. Un couple américain va aussi se joindre à notre groupe et un autre indien. Voici, ci-contre, une photo de l'équipe avant le départ, vendredi 26 juin.


En route!!!  Chemin faisant, Adja, notre ami guide, fait une prière dans un mini temple pour que la montagne nous soit clémente.

Après une journée de marche sur un sentier escarpé et beaucoup d'attente, nous arrivons à Triund, un pâturage habritant deux trois habitations et un camping. Il faut dire que l'ami indien s'est arrêté au premier café et après avoir arrosé un peu son départ, n'a pas pu reprendre la route. Le hic, c'est qu'il portait une de nos cordes, le sac de Sabine et des réserves de nourritures... Enfin, nous nous sommes consolé en admirant les nombreux vautours tournoyant dans les airs le long du chemin.

Nous montons notre tente un peu plus loin, vue sur la rangée de montagne que nous allons franchir. Le col est dans le creux le plus bas, sur la gauche du sommet.

 
 

Samedi 27 juin, départ pour Lahesh cave. Une sorte de cave ou nous passerons la nuit, au pied de la pass.

 
 

Nous y trouvons du bois pour faire un peu de feu et se réchauffer...

 

Dimanche 28 juin, assention finale du col. Lever à 4h45 du matin. Nous devons être au col à midi. Vu que c'est le début de la saison des trekks, il y a encore quelques névers qui requiert un encordement. Histoire de ne pas glisser et se fracasser sur les rochers en contre-bas. Faut dire que nos deux amis américains sont en baskett!!! Et que le derniers boud est assez raide.

Il y a néanmoins un chemin fait de gros block servant de marche. Nous croisons d'ailleurs des "Gaddy" (bergers), réparant la "pass", après le passage de l'hiver, avec pioche et barre à mine. Faut dire qu'ils passent par là avec leur troupeau de chèvre et mouton pour les amener paître dans les vallée avoisinante durant l'été.

 

 



:: Envoyer cet article